Loading color scheme

Devenir famille d'élevage de chiens guide à Lezoux (Puy-de-Dôme, 63)

Le rôle indispensable des Familles d’Élevage

Chienne reproductrice

Le principal rôle des familles d’élevage est d’accueillir et de s’occuper des chiens reproducteurs, et des chiennes quand celles-ci ne sont pas en période de reproduction.

S’occuper d’un chien reproducteur, c’est :

  • Lui inculquer, en suivant les conseils et les directives du CESECAH, les « savoir-faire » et surtout les «savoir-être» indispensables pour en faire un bon chien équilibré, obéissant, sociable et adaptable.
  • Participer activement à sa socialisation en lui proposant des activités et des sorties diverses et variées : ville, campagne, rencontre avec d’autres personnes et d’autres animaux….

Nos familles d’élevage sont parfois sollicitées pour d’autres activités liées à la vie du CESECAH comme tenir un stand lors d’un salon, une exposition et toute manifestation extérieure qui ferait connaître la cause du Chien Guide.


Pourquoi devenir Famille d’Élevage au CESECAH

La principale motivation doit être l’envie de s’investir bénévolement dans une association ayant pour vocation d’aider des personnes non-voyantes en participant à la production de chiots futurs chiens guides d’aveugles.

La famille est accompagnée dans l’éducation du chien qui lui est confié grâce à un suivi individuel, des cours collectifs au centre et des conseils personnalisés. La famille peut confier le chien au centre en cas d’absence ou d’impondérables pour quelques jours (période de vacances par exemple).

Jeune chien
Chiens reproducteurs

Les contraintes

  • Avoir du temps à consacrer au chien tous les jours.
  • Ramener le chien au centre à chaque fois que cela est demandé.
  • Venir aux cours d’éducation 1 fois par mois minimum.
  • Accepter et assumer le chien au quotidien, en respectant les engagements pris comme les sorties régulières en ville et à la campagne, les règles de vie à la maison…
  • Respecter le contrat qui stipule les règles et devoirs de la famille d’élevage
Travail en ville d'un futur reproducteur
Cours collectif avec un futur reproducteur

Rythme de vie des chiens du CESECAH

Les chiots sont placés en famille après l’âge de 2 mois la plupart du temps, mais le centre peut également proposer des adultes.

À partir de 4 mois, le chien revient à l’élevage une semaine par mois jusqu’à un an. Il reste ainsi habitué aux conditions de vie de l’élevage et à l’équipe qui le fait travailler dans l’enceinte du CESECAH mais aussi en ville.

Ensuite, les femelles reviennent systématiquement à l’élevage lorsqu’elles sont en chaleurs et pour mettre bas. Lorsque la chienne est au centre pour ses chaleurs, la famille peut venir la voir et la promener pendant les heures d’ouverture. Par contre, lorsqu’elle élève ses chiots, les règles d’hygiène ne permettent pas sa visite.

Contrôle de santé d’un chiot
Portée de chiot

Les principales causes de réforme

Les principales causes sont :

  • Les maladies oculaires (dépistage annuel)
  • Les dysplasies (malformation ou déformation des hanches ou des coudes)
  • Une taille insuffisante
  • Un comportement inadapté. Ces problèmes entraînent la réforme avant que le chien ne commence sa carrière de reproducteur. Une réforme en cours de carrière est également possible, en particulier pour les raisons suivantes :
  • Apparition de tares oculaires (certaines pouvant se révéler tardivement, d’où l’importance du dépistage annuel)
  • Problème de reproduction (chiennes systématiquement vides ou présentant une très faible prolificité, etc…)
  • Apparition d’un problème de santé, quel qu’il soit, dont on peut suspecter une origine génétique (problème de peau, hypothyroïdie...)
  • Enfin, et surtout, si les chiots ne donnent pas satisfaction aux écoles. De plus, tout problème de santé, de morphologie, de comportement… susceptible de se transmettre de la mère aux chiots, soit génétiquement, soit par mimétisme entraîne inévitablement la réforme de la chienne.

Que se passe-t-il concrètement lorsqu’un chien est réformé?

Après décision de réforme, la famille d’élevage est avertie personnellement par le responsable d’élevage. Le chien est alors stérilisé et proposé à l’adoption à sa famille d’élevage. Il peut également être envoyé dans l’une des écoles fédérées pour devenir chien guide ou éventuellement dans une autre structure d’aide à la personne.


Reproduction, santé, alimentation

La reproduction

Pour les femelles, la famille d’élevage doit surveiller l’apparition des chaleurs, les premières survenant vers l’âge de 8 -12 mois, mais parfois plus de 18 mois. Généralement, les chaleurs durent environ 3 semaines et se produisent deux fois par an.

Dès leur apparition, la chienne est amenée au centre pour toute la durée des chaleurs. En principe, la chienne ne sera saillie ou inséminée qu’à ses troisièmes chaleurs mais cela dépend de l’âge d’apparition des premières chaleurs puis de la régularité de son cycle. En tout état de cause, le CESECAH reste seul juge pour gérer la carrière de la chienne. Elle reste alors au centre 2 mois et demi (d’une semaine avant la naissance jusqu’au sevrage des chiots). Elle sera mise à la reproduction une fois par an jusqu’à 8 ans environ.

Pour les mâles, la famille devra amener le chien à chaque fois que le centre aura besoin de lui pour une insémination, une saillie ou un prélèvement de semence.

Contrôle gestation

La santé

Le centre prend en charge les frais vétérinaires liés à la reproduction ainsi que les vaccins et antiparasitaires.

En cas d’accident ou autre se produisant chez la famille, celle-ci se chargera d’amener le chien chez le vétérinaire de son choix à ses frais. Tout problème de santé doit de toute façon être signalé au CESECAH.

 

L’alimentation

Le chien doit exclusivement être nourri avec les croquettes fournies par le centre (la famille participe au coût de l’aliment). Le protocole convenu qui détermine la fréquence des repas, leur déroulement et les quantités doit être scrupuleusement suivi.

Tout changement dans ce protocole doit avoir été préconisé par un membre du CESECAH. En effet, il est important d’éviter l’embonpoint chez les chiens. Leur poids est soigneusement et régulièrement contrôlé.

 Repas de jeunes chiots

 

Reproducteur

La retraite

Lorsque le chien arrive en fin de carrière, il est mis à la retraite : pour une chienne après avoir fait 5 portées maximum et pour un chien vers 8 ans. Il est alors stérilisé puis adopté définitivement par sa famille pour vivre une retraite heureuse.